Share this post

 

Aujourd’hui, plus des deux tiers de la population de l’Union Européenne vit dans une ville. Dans le monde, le nombre de résidents en zone urbaine augmente de presque 60 millions d’habitants chaque année. On ne peut qu’imaginer la pression que cette croissance met sur l’économie des villes et les challenges auxquels l’administration publique est confrontée chaque jour. L’augmentation de la consommation d’énergie, la précarité, la pauvreté et la gestion du trafic ne sont que quelques unes des thématiques que les villes peuvent améliorer pour se positionner en tant qu’endroit où il fait bon vivre et travailler.

Heureusement, les technologies smart city viennent à l’aide des villes dans leur recherche d’efficience dans la gestion de la ville et dans le support de la prospérité économique. Un grand nombre de villes européenne ont déjà adopté ces initiatives innovantes, comme les grilles intelligentes (smart grid) ou la gestion du trafic intelligente. Elles ont une longueur d’avance par rapport aux autres villes et méritent ainsi l’appellation de villes intelligentes.

Mais comment savoir si une ville est une ville intelligente? Le rapport “Mapping Smart Cities in the EU” – Géolocalisation des villes intelligentes en Europe, commissionné par le parlement européen et préparé par RAND Europe peut nous aider à trouver quelques pistes de réponse à cette question :

Définition de la ville inteligente (Smart City)

“Une ville intelligente est une ville qui cherche à résoudre les challenges publiques grâce à des solutions basées sur les TIC via des partenariats pluriels mutli-partites”. Une ville intelligente présente une ou plusieurs de ces six caractéristiques :

1. La gouvernance intelligente

Une gouvernance interconnectée dans la ville et en inter-cités, avec des services et des interactions qui relient et parfois même, intègrent les services communaux public, privés, civils et ceux de la communauté européenne afin que le tout fonctionne comme un seul organisme. Le socle principal étant les Technologies d’Information et de Communication (TIC).

2. L’économie intelligente

L’e-business et l’e-commerce, l’amélioration de la productivité, l’usage des TIC dans l’industrie et les services, l’innovation autour des TIC, ainsi que la création de nouveaux produits, de nouveaux services et de nouveaux modèles d’affaires. Une inter-connectivité locale et globale qui englobe les flux physiques et virtuels de marchandises, de services et de connaissances.

3. La mobilité intelligente

Les TIC à la base de systèmes de transport et de logistique assistée par les TIC, et de systèmes multi-modaux inter-connectés de trams, bus, trains, métros, voitures, vélos et piétons. Priorité donnée aux solutions propres et écologiques. Information en temps réel accessible au public pour améliorer l’efficacité des déplacements, réaliser des économies et réduire les émissions de CO2.

4. L’environnement intelligent

L’énergie intelligente avec les énergies renouvelables, les smart grids, la mesure et le contrôle de la pollution et la rénovation des bâtiments et des espaces publics. La gestion efficace et la réduction de l’impact écologique des services publics tel que l’éclairage urbain, la gestion des déchets et la distribution de l’eau potable.

5. Le citoyen intelligent (Smart People)

Faciliter les personnes avec des e-skills ou travaillant dans le secteur des TIC avec un accès à l’éducation et à la formation, ainsi qu’une meilleure gestion de la capacité et des ressources humaines, dans une société qui encourage l’innovation et facilite la créativité. Permettre aux personnes et aux communautés d’entrer des données, de les utiliser et de les manipuler afin de créer de nouveaux produits et services.

6. La vie intelligente (Smart Living)

Styles de vie, de comportement et de consommation autour des TIC. Une population en santé et en sécurité vivant dans une ville culturellement riche avec des équipements culturels et des logements de qualité. Accès à un haut niveau de capital et de cohésion sociaux.

Selon RAND, 51% des villes de l’UE comptant une population supérieure à 100000 habitants peuvent être définies comme “intelligentes”. Par contre, il est intéressant de noter que les initiatives des villes intelligentes n’en sont qu’au début de leur développement. Avec la majorité des efforts actuels étant concentrés sur l’environnement intelligent et la mobilité intelligente.

Même si l’intégration des solutions TIC a un impact significatif sur la qualité de vie dans une ville, ce n’est pas le seul facteur pour une ville intelligente. Une vision claire, l’implication des citoyens, des représentants et des entreprises locales, ainsi que des processes efficace sont aussi critiques pour le développement d’une ville intelligente.

La distribution des villes intelligente en Europe n’est toutefois pas équilibrée entre les pays membres de l’UE. En effet, le plus grand nombre de villes intelligentes se trouvent en Espagne, en Italie et au Royaume-uni. Les études récentes mettent l’Espagne, et concrètement Barcelone, à la tête des villes intelligentes dans le monde. Téléchargez notre infographie “Qu’est ce qu’une ville intelligente?” pour en savoir plus sur les villes intelligentes en Europe:

Téléchargez l’infographie “Qu’est ce qu’une ville intelligente?”

Votre nom *

Votre prénom *

Votre email *

Votre fonction *

Votre entreprise *

D'ou nous connaissez vous ? *

Warhead GK-1100binary option reviewstock pairs