7 principes pour réussir l’administration électronique - eMunicipality - Guichet unique pour vos démarches administratives dématérialisées
Share this post
l'administration par voie electronique

Les TICS jouent un rôle majeur dans la mondialisation. En effet, les technologies de l’information et de la communication occupent une place incontournable, et cela, dans tous les secteurs d’activités existants. Afin de pouvoir suivre le développement mondial, il faut savoir optimiser leur utilisation comme levier de bonne gouvernance. C’est pour cela qu’il faut prendre en compte ces 7 principes pour réussir l’administration électronique.

 

L’accessibilité

Le premier point primordial pour la réussite du gouvernement électronique reste l’accessibilité. Si les citoyens ne peuvent pas avoir accès à l’information, et cela, à toute heure, le service sera donc inutile. Il sera bon de différencier l’usage interne de l’administration et celle externe destinées aux usagers.

 

Une interface simplifiée

L’interface et le système de l’E-administration doivent être le plus simplifiés possible. Cela permettra aux usagers d’avoir accès à l’information rapidement sans problème. De même, l’utilisation sera adaptée à tout un chacun et son usage restera assez simple.

 

Personnalisation pour chaque citoyen

Afin de pouvoir optimiser le service des usagers, il faudra personnaliser le service de chaque citoyen. Cela permettra à l’administration publique de se doter d’une nouvelle base de données et de pouvoir analyser ses changements. De plus, le citoyen se sentira mieux pris en compte dans le processus.

 

Une base de données fidèle

La base de données de l’administration électronique doit être fidèle à celle de l’administration traditionnelle. Les bugs ou autres désagréments techniques doivent pouvoir être évités au maximum et cela sera possible en effectuant des mises à jour récemment et en simplifiant l’interface au maximum.

 

La transparence

Le défi majeur de la gouvernance électronique reste une bonne transparence dans l’administration publique. En effet pour qu’elle puisse être efficiente, il faudra surtout éviter la rétention d’informations. Cette dernière ne fera que handicaper le système et n’encouragera guère les citoyens à l’utiliser.

 

Les mises à jour

Les mises à jour doivent être automatiques sinon, l’efficacité risque d’en pâtir. En effet, les usagers ont autant besoin des anciennes que des nouvelles informations. Un bon système d’archivage pourra permettre aux usagers de consulter le tout sans s’emmêler les pinceaux.

 

L’efficacité de l’administration électronique

L’efficacité englobe tous les points pour la réussite de l’administration électronique. Il ne peut se faire à lui seul, et sa performance dépend de la bonne application des autres points évoqués ci-dessus. C’est pour cela qu’il faudra y veiller attentivement pour que l’E-administration devienne un levier de bonne gouvernance.

 


Télécharger notre livre blanc sur l’état de l’administration électronique en France et découvrez les principaux facteurs qui font que l’administration française est en dessous de la moyenne européenne.


Télécharger le livre blanc